non

Le mot le plus dangereux… Eh oui… Quel titre! Le mot « dangereux » a surement attiré votre attention, car notre cerveau raffole de ce genre d’information! Si l’on pouvait observer vos neurones au cours d’un examen de résonance magnétique, vous pourriez constater les changements neuronaux, en une seconde seulement, lorsque le mot « non » est prononcé. Ce seul petit mot est chargé de conséquences pour notre cerveau et enclenche automatiquement la production d’hormones en lien avec le stress.

Ces réactions chimiques interrompent immédiatement le fonctionnement normal de votre cerveau et altèrent la logique, le langage et le processus de communication. Tous les événements qui touchent notre mental affectent nos neurones et toute action neuronale a des conséquences biologiques dans notre corps.

En fait, il vous suffit de voir une liste de mots négatifs pendant quelques secondes pour devenir anxieux, déprimé ou sentir votre énergie diminuée. Pire encore, plus vous ruminez vos pensées négatives, plus vous pouvez réellement endommager les structures clés qui influencent votre mémoire, vos sentiments et vos émotions. Vous perturbez également votre sommeil, votre appétit, votre santé et la façon dont votre cerveau régule le bonheur. Enfin, les idées négatives exprimées à voix haute ne sont pas seulement dommageables pour vous, mais aussi pour la personne qui écoute vos propos.

Ce n’est pas banal, n’est-ce pas?

Chaque jour, nous sommes confrontés à un torrent d’informations de toutes sortes, plus souvent négatives que positives… J’ai pris la décision, il y a plusieurs années, de ne plus regarder les bulletins de nouvelles et de me désabonner de tous les sites d’informations en ligne via les médias sociaux. J’avais remarqué l’impact que cela avait sur la qualité de mon sommeil, mes états d’âme et mon niveau d’énergie. De nos jours, la connexion se fait de plus en plus rapidement et intensément en raison de l’importance des réseaux sociaux. Je choisis donc mes sources d’informations en fonction de ce que je souhaite attirer dans ma vie. Les médias sociaux peuvent aussi être une belle source d’informations positives!

Comprendre comment fonctionnent mon corps, mon esprit, mes pensées et mon énergie est en fait ma quête personnelle depuis des dizaines d’années, voir même depuis l’enfance où j’ai senti ce lien avec tout ce qui m’entoure. Les conversations, les lieux, les personnes, de près ou de loin, ont toujours influencé ma façon d’expérimenter mon aventure quotidienne.

Il est très clair pour moi que le corps, l’esprit et l’environnement ne font qu’un. Celle que je suis aujourd’hui est en lien avec tout ce qui gravite autour de moi et je suis en constante évolution, car 98 % des atomes de notre corps se régénèrent chaque année. Le modèle « Caroline 2017 » sera donc différent de celui-ci!  🙂

Le bonheur des autres influence notre bonheur et celui-ci, à son tour, influence le bonheur de notre entourage et ainsi de suite… Lorsque nous avons une conversation positive avec une personne, nous pensons à toutes les personnes que nous aimons et ceux-ci bénéficient, même à distance, de ces belles ondes positives. Ce phénomène se nomme la résonance limbique.

Construisons cette résonance lorsque nous sommes confrontés à des problèmes de la vie. Selon Sonja Lyubomirsky, l’un des principaux chercheurs du monde sur le bonheur, si vous voulez développer votre niveau de satisfaction dans votre vie, vous devez régulièrement vous concentrer sur vos pensées positives, partager vos événements les plus heureux avec votre entourage et savourer chaque expérience positive dans votre vie.

En bref,

  1. Notre corps n’est pas une structure. C’est un processus en changement.
  2. Vos gènes actuels ne déterminent pas votre futur. Ils répondent à nos activités mentales et se régénèrent constamment en fonction de notre environnement et nos habitudes de vie.
  3. Notre cerveau n’est pas une structure immuable. Nous pouvons modifier les connexions de notre cerveau en appliquant les règles suivantes :
    1. la compassion
    2. la gentillesse
    3. la joie
    4. l’équanimité
  4. Notre corps se modifie constamment, car 98 % des atomes qui le composent se transforment en un an.
  5. Notre bonheur influence celui des autres et leur entourage.

Donc, partez à la recherche de vos stratégies positives et soyez attentifs à l’énergie qui vous entoure pour reconnaître les conversations, les personnes, les environnements qui vous « allument »!!

Namasté

Caroline Lavigne
Coach professionnelle Certifiée ICF
Enseignante MELT certifiée

Évolution Coaching
www.evolution-coaching.ca
418-953-7181

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × trois =