Les voyages me passionnent à un plus haut point. J’adore découvrir de nouveaux horizons et partir à la découverte de nouvelles cultures et à la rencontre de nouvelles personnes  tout au long de ces aventures.

Récemment, un voyage tranquille en famille où nous avions opté pour l’option croisière sans souci, ni tracas et qui s’annonçait paisible et propice au « décrochage » mental, m’a plongé dans de grandes réflexions et questionnements en lien avec le vieillissement…

Et pourquoi donc ces pensées alors que je suis à la mi quarantaine? Et bien voilà : À bord de notre  bateau où séjournaient 1900 passagers, seulement une douzaine d’enfants, traités aux petits oignons, et une grande majorité des autres passagers ayant en moyenne plus de 70 ans. Mes premières heures à bord furent surprenantes et je me suis senti quelque peu hors de ma zone de confort et envahit par le sentiment de ne pas être à ma place. Mais que de jugements de ma part!

D’où venait donc cet inconfort?
J’étais soudainement confrontée à ma propre peur de vieillir… et au fait que personne n’y échappe!
Je me suis toujours senti jeune et dynamique et pour la première fois, de nouvelles peurs s’éveillaient en moi :
Vais-je pouvoir voyager jusqu’à la fin de mes jours?
Qu’aimerais je voir, visiter pendant que je suis en santé?
Aurais-je le courage de poursuivre mes rêves à 80, 90 ans, malgré les inconforts physiques ou la maladie?
Autant de questionnements qui vinrent me hanter l’esprit. Mais en discutant avec certaines personnes, je me suis lancée à la recherche de sens et de clarté.

Ce qui m’a fasciné, c’est l’attitude avec laquelle nous pouvons avancer dans la vie avec positivisme, curiosité et entrain et cela est venu combler des besoins d’inspiration et de cohérence pour l’avenir.
Nous avons eu la chance de rencontrer des personnes inspirantes par leurs histoires et leurs passions. Une homme de 92 ans nous a avoué voyager seul depuis plusieurs années, car personne de son entourage n’a le courage de voyager à cet âge : « Tout est dans la tête ! Il y a des gens à 30 ans qui sont plus vieux que  moi. » A-t-il dit. Et c’est donc vrai! L’âge n’est qu’une illusion! On peut déprimer à chacune de nos fêtes ou ne pas en tenir compte. Cela nous appartient!

Cette réflexion m’a amené à mettre en lumière 5 stratégies pour rester jeune de corps et d’esprit. Et cela s’applique à tous âges! Tout comme moi, vous connaissez sans doute des gens dans la quarantaine, la trentaine et même la vingtaine qui vieillissent plus vite que leur âge… Voici donc les stratégies que je vous propose pour conserver votre énergie et votre jeunesse intérieure :

1. Soyez positif : Entourez-vous de gens positifs! Ceux-ci vivent plus longtemps, c’est prouvé. Laissez la place à plus d’humour et de fous rire dans votre vie de chaque jour et évitez de regarder le journal télévisé…  On ne s’en porte que mieux! Et vivez le moment présent!

2. Gardez votre esprit et votre corps actifs : Restez actif physiquement. Cela  vous amène un flot d’énergies positives : la marche, la danse, le yoga, le ski, le patin… Profitons de chaque saison et prenez-y plaisir! Même si l ‘élan n’y est pas, n’écoutez pas votre mental et bouger! Restez éveillés aux nouvelles choses et développez votre curiosité intellectuelle et spirituelle par la lecture, des groupes de discussion, de nouvelles formations le bénévolat…

3. Ayez des projets : Les projets sont synonymes de santé! Avoir des projets stimulants et créatifs nous plongent dans un univers d’abondance. Voyage, implication bénévole, rénovations, projets professionnels. Osez sortir de votre zone de confort!

4. Restez serein : Faites la paix avec votre passé, pratiquez la méditation, le yoga, la présence active et vivez le moment présent. Apprécier les plaisirs de la vie et entourez-vous d’enfants! Ils connaissent le secret de la jeunesse

5. Soyez flexible au quotidien : Oubliez les habitudes, changez les horaires, improvisez un souper à la chandelle en famille ou en amoureux un mardi soir.

Bref, osez mettre du piquant dans votre vie et brisez la routine! Impliquer vos enfants dans ce changement de structure. C’est la fête assurée! Pas besoin d’être compliqué, une simple fondue chinoise un mercredi peut changer l’énergie de la semaine.

Ma requête pour ce mois-ci :

Choisissez un engagement à prendre, une action concrète, que vous réaliserez au cours de cette semaine pour sortir de votre routine personnelle ou familiale. Notez le changement d’énergie que cela vous apportera à vous et votre entourage. N’ayez pas peur de les surprendre!

 Caroline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 15 =